30 décembre 2020

Voyage 2020... et 2021 à Lulingu (1)

VOYAGE 2020... et 2021 à Lulingu (1)

 

À quelques jours près, Il n'y aurait pas eu de voyage à Lulingu en 2020 ! Le Covid19 aurait, là aussi, perturbé une tradition bien ancrée...

Mais aucune raison valable ne pouvait empêcher le voyage de se faire. In extremis, il est vrai, les prières des paroissiens de Lulingu ont été exaucées !

Le Père Alain est bien arrivé à Goma le 28 décembre pour redécoller ce mercredi matin (30.12) à destination de Lulingu. 

À Goma, ce fut un moment de rencontres avec d'anciens et de nouveaux amis comme l'illustrent ces images :

12-2020 avec abbé Ghislain - curé de Lulingu 12-2020 avec Mgr Kaboy - évêque émérite de Goma et Kasongo
Avec l'Abbé Ghislain, curé de Lulingu              Avec Mgr Kaboy, évêque émérite de Goma et de Kasongo

 

12-2020 avec le Père Xavier Biernaux et ses amis
Avec le Père Xavier Biernaux et ses amis


à suivre...

Retour à la 1ère page


 

 

 

Posté par tamtam_1310 à 14:00 - Permalien [#]
11 décembre 2020

Magnificat africain

MAGNIFICAT

Pas d'images, rien qu'un son enregistré dans un monastère à Bukavu (RDC)

Ce sont les Soeurs de la Sainte-Famille qui interprètent ce chant avec tam-tam...

Magnificat 

à écouter ! 


 

Posté par tamtam_1310 à 12:00 - Permalien [#]
21 août 2020

Décès de Éric de Lamotte

LE FESTIVAL AMANI DE GOMA EN DEUIL

2020_Festival Amani

Décès de Éric de Lamotte

2020_Eric de Lamotte

C'est avec une grande tristesse qu'on apprend, ce 17 août, le décès d'Éric de Lamotte, infatigable créateur et animateur du Festival Amani de Goma et de multiples autres initiatives, comme l'ASBL "En avant les enfants", comme Kivu Travel, etc. C'est lui qui avait rendu possible la participation à deux reprises (2016 et 2019) du Groupe Malonga de Lulingu à ce Festival qui remet en lumière les chants et danses traditionnelles de toute la région des Grands Lacs...

2016_Festival_Amani_Scène_2

Au lendemain de son décès, les médias belges et congolais évoquent largement cette attachante personnalité.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis, à ses collaborateurs, et à Guillaume en particulier...

Aksanti Éric !

http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2020/08/18/eric-de-lamotte-un-autre-volcan-de-goma-vient-de-seteindre/

Interview de Vianney BISIMWA, un des responsables du Festival


 

Les funérailles d'Eric de Lamotte ont eu lieu le 21 août en l'église Sainte-Alix à Woluwé (Bruxelles), et simultanément à Louvain-la-Neuve et à Goma (RDC)

On peut s'y associer via You Tube en suivant le lien : Messe à Sainte-Alix


Message reçu de l'Abbé Alain de Maere, curé de la paroisse Saint-Etienne de Braine l'Alleud. Cette paroisse est jumelée avec la paroisse Sainte-Barbe de Lulingu au Congo dont une délégation, le Groupe Malonga, a pu participer à deux reprise au Festival Amani de Goma.

21 août 2020

Ayant participé, via internet, à la messe d’actions de grâce pour Eric de Lamotte, je retiens cet extrait de la belle homélie que prononça l’abbé Philippe Mawet en écho à l’évangile des Béatitudes choisi par la famille d’Éric : 

« …Eric a voulu mettre sa vie au service de l’humain. Comme me le disait sa famille, il a aimé la Parole de l’Evangile, il a enraciné son humanisme dans l’Evangile. Sa vie toute donnée est un témoignage éloquent de ce que l’homme peut réaliser quand il rejoint ce qu’il y a de meilleur en lui. Rassembleur et bâtisseur infatigable, il a permis à tous ceux qu’il rencontrait de donner le meilleur d’eux-mêmes. Il le fit par des chemins inattendus tel ce festival de musique Amani qui, en swahili, se traduit par Paix.

Heureux, heureux sont-ils ceux qui savent mettre la musique au service de la paix.

Heureux est Eric d’avoir pu rassembler autant de personnes (35.000 en trois jours) au service de la paix, de la musique de la paix.

Heureux les pauvres, nous dit Jésus, et heureux est-il, Eric, d’avoir voulu combattre la misère qui n’a rien à voir avec la pauvreté pour découvrir que la vraie pauvreté est faite de dépossession et de démaitrise et finalement de grande liberté.

Heureux ceux qui pleurent nous dit Jésus. Heureux est-il, Eric, d’avoir eu le cœur en état d’être touché par la souffrance des plus fragiles et les larmes sont souvent signe de beaucoup d’amour dans un cœur de chair.
Heureux les doux nous dit Jésus et heureux est-il, Eric, de nous rappeler que la vraie douceur c’est en fait l’énergie mais mise au service de l’amour… »

*
*   *

 Un merci particulier, cher Eric, de la part des paroisses Sainte-Barbe de Lulingu et Saint-Etienne de Braine-l’Alleud, d’avoir rendu possible avec Guillaume Bisimwa la participation à deux reprises des jeunes de Lulingu au festival Amani et d’avoir pu ainsi leur permettre de se joindre à tous les artisans de paix que vous aviez invités à ce festival. Cette belle expérience vécue à Goma les a stimulés à organiser, dans ce même esprit de réconciliation et de paix, un festival à Lulingu. 

Que continue à grandir tout ce que vous avez semé sur cette terre tout au long de votre vie ! 

P. Alain de Maere


Posté par tamtam_1310 à 18:00 - Permalien [#]
15 avril 2020

Périple d'un cierge pascal

Périple d'un cierge pascal

Page_1_new

 

LIRE TOUT L'ARTICLE 


 

Posté par tamtam_1310 à 08:00 - Permalien [#]
30 décembre 2019

Chapelle des Martyrs d'Algérie

La chapelle des
. 
Bienheureux martyrs d'Algérie à Lulingu (RDC) 

 

Martyrs d'Algérie

 

Lire la vidéo


 

Posté par tamtam_1310 à 12:00 - Permalien [#]
15 septembre 2019

Retour du voyage - 2019 - comptes-rendus

Retour du voyage - 2019 

Compte-rendu de Mia Crabbe

Août 2019
Mia CRABBE 

Tout au long des nombreux voyages au Congo, ce qui m’habite c’est cette longue chaîne d’amitié que nous vivons ici et là-bas.

Déjà à Kigali nous retrouvons la famille de Cyprien devenue un peu comme notre famille. Un accueil très chaleureux aux mille attentions. Puis dans les différentes rencontres, retrouvailles, échanges de colis pour l’un et l’autre.

Départ à Lulingu, quel accueil ! Des chants, des danses, des rires, de la joie partagés ! Puis place au travail avec Père Alain, Père Ghislain, nouveau curé à Lulingu, ainsi que Yves-Marie qui donnait la session sur les Actes des Apôtres avec les responsables des communautés et des catéchistes.

La visite de l’hôpital avec le Docteur Netho nous permet la découverte de la réhabilitation et l’extension des panneaux solaires, très utiles pour l’électricité dans les différents secteurs (conservation des vaccins, maternité, salle d’opération.)

Grâce à la présence de Clément d’Entraide et Fraternité/Bukavu, nous avons pu nous réunir pour une analyse détaillée du projet d’agriculture. Avec lui, nous avons écouté chaque secteur du projet (cobayes, champs, jardins, moulins, étangs).

Pour les moulins, nous avions la précieuse présence de Xavier qui a permis une inspection technique, une remise à jour de la bonne utilisation des moulins, des conseils et formation afin d’assurer la pérennité de l’outil de travail. Mise au point et amélioration du budget de la Commission des moulins.

Ces visites des différents secteurs du projet nous amènent à conclure qu’il reste encore beaucoup de travail pour plus de structures ! La planification permettra d’établir un cadre et ainsi voir l’efficacité du travail.

La population nous assure que si bien maintenant, ils n’ont plus faim en ayant en plus une variété dans leur assiette... belle victoire !

Pour plus de sécurité budgétaire (frais de santé, frais de scolarité, amélioration des besoins de leur vie quotidienne), d’autres structures doivent être mises en place.

Brian a organisé un tournoi de football permettant à toute la jeunesse des différents secteurs de se rencontrer, ce fut un réel succès ! Chose surprenante, plusieurs jeunes se sont approchés de lui pour améliorer leur anglais, ce qu’il a fait avec joie et professionnalisme.

Beaucoup d’activités et de belles rencontres !


Commentaires sur Retour du voyage - 2019 - comptes-rendus

 

  • Merci à vous, personnes de foi et de bonne volonté pour le travail que vous faites à Lulingu, ce milieu qui semble être complètement oublié. Merci infiniment

    Marie-Hortense Madika
    18/10/2019        10:47

Posté par tamtam_1310 à 12:00 - Permalien [#]
30 août 2019

Retour du voyage - 2019 - images

PREMIÈRES IMAGES DE LULINGU

Alors que la situation sanitaire dans l'Est du Congo est "préoccupante" en raison de la maladie à virus Ebola (avec le risque de fermeture de la frontière avec le Rwanda), l'équipe 2019, toujours menée par l'abbé Alain de Maere, a pu rentrer sans problème en passant par Kigali comme prévu initialement.

Voici, sans commentaires, les premières photos de Lulingu, envoyées d'Afrique, en attendant sans doute beaucoup d'autres images et souvenirs écrits... 

0d366f24-9155-4402-a82b-463314429903 


2a707898-d4da-4e7b-8967-2f5281f3b3ef 3fb33a19-9ba8-4eb4-942c-f75982588e12  

9d2ad77a-b94e-4464-b55c-435f7aebee80 49f51d8c-eade-4a6f-82eb-b03c275483cf

93fe633a-9f3a-4957-885b-f80c663d523c 597b56fd-f5d7-4877-9f2e-1f7742b67ec7

450ec8bf-ba3c-40ee-a923-8c0dc75653e9 877ebfbd-4800-4465-a45f-6d778d65205c

2439bc3d-6729-4659-b695-9344e0321db5 4528a294-af2a-4f9b-a1f2-948da0a731c4

fed7363d-0830-4339-b79f-05b03052a3b7  b925f052-0544-4408-a347-fb1e028bdf23

b90816e1-3436-47df-b1c4-a355e74e0dbe c1bc278c-8db1-4629-a137-4fcd814cce66

d4380226-99a2-4dce-a4a1-e959529abe6a da4bc41c-bfdd-4216-bf34-459e0c0aee2c

db0d3d78-4fce-4bac-96fa-78aec17d8e91 

e0e481fc-41a2-445c-a376-6419414046b4 f3cdd4e0-b396-494d-8d7e-27a84acca743

f2388ef2-bf77-48c0-8d22-53207cfad215


 

Posté par tamtam_1310 à 12:00 - Permalien [#]
12 août 2019

Lulingu 2019 - 1ères images : Bukavu

Voyage 2019 - 1ères images

BUKAVU - Messe à la Prison centrale (11 août)

 

Messe à la prison de Bukavu_04_flou

Messe à la prison de Bukavu_01_flou 

Messe à la prison de Bukavu_02 Messe à la prison de Bukavu_03 

Depuis le temps de la "zairianisation" (1974) par le Président Mobutu, les fêtes religieuses sont uniquement célébrées le dimanche au Congo. C'était donc la fête de l'Assomption ce dimanche 11 août à Bukavu.

BUKAVU - Invitation à un anniversaire

Anniversaire chorale_01a Anniversaire chorale_02a
Le "Choeur des Enfants du Congo - Marie Reine des Anges" fêtait ses 30 ans ce 11 août. La délégation belge (photo de gauche) de passage à Bukavu a été invitée à se joindre aux festivités. Photo de droite, les dirigeants du Choeur.


  

Posté par tamtam_1310 à 17:00 - Permalien [#]
07 août 2019

Voyage à Lulingu - 2019

VOYAGE À LULINGU - ÉDITION 2019

Plus qu'une habitude, le voyage estival à Lulingu d'une délégation de la paroisse Saint-Étienne de Braine l'Alleud est devenu une tradition... Tradition attendue avec grande joie par nos amis Congolais.

Cette année, deux "anciens", le Père Alain et Mia, montrent le chemin à deux nouveaux pèlerins : Xavier et Brian. 

Bon safari à toute l'équipe...

 

IMG_6039r
Au moment du départ, le 6 août au soir. Xavier est à droite, Brian est à gauche

IMG_6048r IMG_6037r
Quelques accompagnateurs sont venus les aider à porter les nombreux bagages et leur souhaiter bon voyage...


PS. L'avion a bien atterri à Kigali le 7, vers 7h00.


 

 

Posté par tamtam_1310 à 08:00 - Permalien [#]
01 mai 2019

Restaurations de l'église Sainte-Barbe au fil du temps

Église Sainte-Barbe de Lulingu

Les travaux de restauration de notre église paroissiale

Récit de l’Abbé Félix Ngongo, Curé de la Paroisse Ste Barbe de Lulingu

 Situation géographique 

LULINGU - Image satellite

La paroisse Sainte-Barbe de Lulingu située dans le diocèse de Kasongo fut créée le 6 août 1960, en la fête de la Transfiguration de Notre Seigneur. Elle se trouve à 605 km de Kasongo, siège épiscopal du diocèse, à 350 km de Bukavu, chef-lieu de la province, et à 550 km de Goma, à la frontière avec le Rwanda. 

Notre paroisse se situe dans un milieu très enclavé car les routes pour y accéder sont impraticables. Seule la voie aérienne permet une accessibilité relative (Lulingu-Bukavu). Le village souffre de l’insécurité due aux visites intempestives de diverses milices. La population vit essentiellement de l'agriculture et de l'élevage.

Origine de la fondation de la paroisse 

Les sociétés minières Cobelmin et Symétain voulaient la présence des Pères dans les camps. Ces sociétés construisirent dès lors des bâtiments et demandèrent à Mgr Cleire d’ouvrir une mission à Lulingu. Les responsables de ces sociétés pensaient que la présence des prêtres au milieu des habitants venus d’un peu partout contribuerait à calmer les esprits des travailleurs dans leurs revendications sociales et dans le désir d’accéder à l’indépendance du Congo. 

Après plusieurs hésitations et pour des raisons plus pastorales, Mgr Cleire finit par accepter de fonder la paroisse en 1960. Le père Coosman y fut nommé comme premier curé et fut rejoint par le frère Courtin.   

Les premiers travaux réalisés à l’église 

Dans ses mémoires, le père Adriaan Mertens raconte ceci à  propos des travaux réalisés dans l’église paroissiale : 

« Avec l’aide de nos paroissiens, nous avons remis à neuf l’intérieur de l’église. Tous apportèrent bénévolement de grandes pierres plates qu’ils trouvaient le plus souvent dans le lit des rivières, pour faire le pavement de l’église. COBELMIN nous prêta des maçons et nous offrit le ciment. 

Avec le bois que nous avions en réserve, nous avons fait fabriquer des bancs surbaissés. Jaime, qui était très artiste, peignit lui-même les vitraux. Du coup, notre église avait une toute autre allure : un pavement fait de pierres plates naturelles, les plus foncées sur les bas-côtés et les plus blanches au centre ainsi que dans le chœur et sur l’autel. De vrais bancs d’église où l’on pouvait s’agenouiller et s’asseoir et plus des troncs d’arbres comme avant.

Pour le tabernacle, j’avais martelé une plaque de cuivre que j’avais ornée d’une croix en bois d’ébène. Chacun tirait une légitime fierté du travail accompli, d’autant plus que tous ceux qui le pouvaient, avaient contribué à le réaliser. Par la suite, nous avons tout de même aussi dû avaler pas mal de critiques, mais cela c’est dans l’ordre des choses et cela n’a pas réussi à gâcher le plaisir que nous en avons éprouvé !

De nos jours encore, la paroisse de Lulingu peut s’enorgueillir de cette petite église, jolie et proprette. La photo ci-jointe montre le résultat obtenu grâce aux efforts conjugués de tous ceux qui y ont œuvré avec autant d’ardeur que de talent. Les gens étaient d’autant plus ravis que nous avions mis au point un système de distribution de «points» en fonction des travaux prestés par chacun d’eux. Ils pouvaient ensuite échanger ces points contre des vêtements, usagés mais en bon état, que les nombreux amis des Missions nous envoyaient de Belgique. Un jeune gars qui avait bien travaillé a pu ainsi se choisir un très beau costume. J’ai rarement vu quelqu’un montrer à quel point son choix le comblait de joie ! Et pour le reste, chacun pouvait choisir à son tour, en fonction du nombre de points qu’il ou elle avait mérités.

Avec ce système, personne ne pouvait se sentir lésé. Il n’est pas toujours facile de contenter tout le monde et si on se borne à tout distribuer sans discernement, on en arrive à se mettre des tas de gens à dos. C’est la même chose partout, en Belgique aussi ! Les gens qui en ont vraiment besoin n’osent pas le demander tandis que les profiteurs sont toujours à l’affut pour quémander et obtenir ce qui les tente. Si on ignore cela, on se laisse souvent berner. Notre principe consistait donc à ne «donner» qu’en contrepartie de services prestés ou à distribuer des parts égales à ceux dont l’état de nécessité était patent » 

Quelques photos de l’église dans les années 1960

Photo_p319_D_Kasongo
Première photo en couleur (sortie de messe)

Chap IV_3a

L'aménagement du choeur, avant l'aggiornamento du Concile Vatican II (avant 1964). Les vitraux ont été peints par Padri Jaki Morey. Le sol n'est pas encore pavé et on remarque les troncs d'arbres faisant office de bancs. 

Chap IV_1a

Premières transformations (1965) après le pillage total de la paroisse par la révolte muléliste de 1964.
On remarque les nouveaux bancs surbaissés et le sol pavé.

*
*   *

L’église vandalisée en 2016 

En juillet 2016, l'église paroissiale a malencontreusement été vandalisée par des miliciens. Ceux-ci, s’imaginant que les anciens missionnaires pères blancs avaient enterré un trésor sous l’autel, ont saccagé les portes de l'église, le pavement du chœur, l'autel et l'ambon. Ils ont aussi gratté par-ci, par-là les murs de l'église sous prétexte de trouver des matières précieuses cachées par les Pères.

Photo_1 

*
*   *

Rénovations récentes (2018-2019)

Quelques temps après ces actes de vandalisme, nous nous sommes mis au travail pour réparer les dégâts commis et permettre ainsi de pouvoir à nouveau célébrer l’eucharistie dans notre église paroissiale.

Photo_2

Nouvelle porte

Photo_3 Photo_4 

Et nouvelle sacristie

Photo_5 Photo_6a 

Par après, c’est l’intérieur de l’église qui a été repeint

Photo_7 Photo_8

Photo_9 

Nous avons également pensé à enduire d’antirouille les tôles qui forment la toiture

Photo_10a 

Et au moment où je vous envoie cet article nous entamons la construction de nouveaux bancs dont voici un modèle

Photo_11 

Pour conclure nous tenons à remercier très chaleureusement toutes celles et ceux qui par leurs dons nous aident à restaurer notre église paroissiale, ce lieu si important où chaque dimanche le Seigneur nous rassemble pour se donner à nous en nourriture dans sa Parole et son Pain de Vie ! 

                                                                                                                      Abbé Félix Ngongo


 

Posté par tamtam_1310 à 08:00 - Permalien [#]