LULINGU - Voyage de juillet 2013

Les Sessions 


SESSION DES FEMMES DE LULINGU
du 18 au 21 juillet

 

P1020015r

Ouverture de la Session des Femmes
Chants, danses et bonne humeur démontrent combien les mamans de Lulingu sont heureuses de
se retrouver ensemble pour tenter d'améliorer leurs conditions de vie

A l'initiative de Mia CRABBE, l'idée de réunir les femmes de Lulingu pour les aider dans leurs aspirations avait vu le jour en juillet 2012. Pour cette première expérience, deux délégués du Centre OLAME de Bukavu avaient fait le déplacement et avaient animé ces Rencontres pendant plusieurs jours. 

Le compte-rendu (encore inédit et largement illustré) de cette 1ère Session des Femmes de Lulingu
peut-être consulté en cliquant sur le lien :
http://ahp.li/98de536111f59f34483f.pdf

Le succès assez inattendu de la session 2012 a tout naturellement conduit à poursuivre l'expérience en 2013, d'autant plus que Mia CRABBE avait tenu à être du voyage, cette fois encore, en particulier pour pouvoir évaluer les difficultés rencontrées au cours de l'année écoulée et en tirer les conclusions pour le présent et l'avenir.

On le lira, Lulingu se trouve dans une zone qu'on peut sans se tromper qualifier d'instable au niveau sécuritaire. Durant l'année écoulée, les Forces armées nationales se sont retirées et ont laissé la place à des Forces locales (Mai-Mai) d'autodéfense. Et cela n'a évidemment pas été sans conséquence sur la mise en oeuvre des projets décidés lors de la session de 2012. 

Cette fois encore, c'est une spécialiste du Centre OLAME de Bukavu, Madame Françoise Wakilongo Fanny, animatrice au Centre Olame qui a structuré et conduit les débats avec compétence et efficacité. Elle a aidé les femmes à surmonter leur déception ne n'avoir pas pu atteindre tous les buts fixés précédemment, et les a amenées à se fixer, avec courage, de nouveaux objectifs adaptés aux circonstances.

On lira le rapport détaillé en cliquant sur le lien ci-dessous :

Archidiocèse de Bukavu 

CENTRE OLAME B.P. 162
BUKAVU

RAPPORT DE SUIVI ET D’EVALUATION DES ACTIVITES DES FEMMES DE LULINGU

Du 18 au 21 juillet 2013

Pour lire le rapport complet, cliquer sur le lien :

http://ahp.li/a5e1407eeccc0aea6807.pdf

 

P1020055rMia CRABBE, linitiatrice de ce projet de "Réveil" des femmes, et une Maman de Lulingu

 


RD Congo – Sud-Kivu – Lulingu

 

SESSION à l'intention des Jeunes
de la paroisse Sainte-Barbe du 15 au 17 juillet 2013
 

Thème : Jeunes, repartir avec le Christ

P1010558arL'animateur de la session, l'abbé Pierre Dunia 

C’est autour du thème : jeunes, repartir avec  le Christ que nous avons mené notre réflexion avec les jeunes de Lulingu pendant trois jours. Tout a commencé par une analyse de la situation de la R.D.Congo, notre pays, ensuite les jeunes étaient invités à réfléchir en petits groupes de 6 jeunes, où ils devaient répondre à trois questions à savoir : 

 


SESSION pour les Animateurs des Communautés de base


"La Parole de Dieu, une parole pour nous"

par l'Abbé Alain de Maere
(à partir du 15 juillet 2013)

 

DSC00942r

 

La paroisse Sainte-Barbe de Lulingu étant, comme toutes les paroisses de la RDC, d’une grande superficie, celle-ci est divisée en communautés de base appelées « shirika » Chaque shirika a un responsable nommé par le curé de la paroisse.

A la demande du Père Hubert, curé de la paroisse de Lulingu, l’abbé Alain de Maere, son homologue brainois, a animé une session pour les responsables des communautés de base de la paroisse Sainte-Barbe. Cette session avait pour thème : « La Parole de Dieu, une parole pour nous »

Mafa good shepherd

Après une introduction au thème, nous avons approfondi les évangiles du Bon Samaritain, du Père miséricordieux et du Bon Pasteur en suscitant :

L’ouverture des yeux par l’observation d’une image ayant trait à l’évangile

L’ouverture des oreilles par l’écoute du récit évangélique

L’ouverture du cœur par la méditation de l’évangile et l’échange qui suivait celle-ci

L’ouverture de la bouche par la prière en réponse à l’écoute et à la méditation de l’Evangile

La session s’est terminée par la célébration du sacrement de la réconciliation.

 

P1010563a


C’était touchant et interpellant d’être témoin de la soif de la Parole de Dieu qui habite les responsables des communautés de base. Plus que jamais nous avons fait l’expérience que la Parole de Dieu c’est une parole de Quelqu’un à quelqu’un, une parole inséparable de celui qui la prononce. Une parole qui interpelle chacun de nous et nous touche au cœur de nos vies. Elle est « vivante » car elle concerne la vie, elle donne la vie, elle vise un accroissement de vie. Elle nous est donnée pour que quelque chose change dans nos cœurs et notre vie, que nous soyons des vivants !


à suivre