01 avril 2012

Rapport UNICEF 2012

Données UNICEF 2012

Rapport_évaluation_2012


Posté par tamtam_1310 à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Plaine de Jeux

PLAINE DE JEUX


Cliquez pour agrandir l'image
PLAINE DE JEUX  - SUR LE SITE DE L'ECOLE PRIMAIRE
Comme les parents quittent le village pour aller travailler, les jeunes restent  seuls toute la journée.  Les grands enfants s'occupent des plus petits.
Nous avons donc animé la plaine de jeux, aidés par 3 animateurs locaux dynamiques.
Au programme : *Jeux olympiques (course relais, lancement du poids, saut en hauteur,  etc…)  * dessin sur papier ou sur tableau    - * danse *  jeu de construction avec des blocs.
Nous étions attendus avec grande impatience (aussi pour la distribution des ballons de baudruche) ;  ce fut un beau moment de joie partagée.
(Michel)

Posté par tamtam_1310 à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Projet des Mamas

LE PROJET DES MAMAS


Cliquez pour agrandir l'image
« La femme est le poumon, l'épine dorsale de l'Afrique, soutenir la femme c'est soutenir le redressement humain, social et économique de l'Afrique »
Cette phrase de Mama Martine explique la raison de la création et de la mise en place du projet de renforcement des capacités organisationnelles des femmes de Lulingu et ce depuis 2011. Ce projet a débuté par la formation de deux mamas à Bukavu au centre OLAME (commission du Conseil diocésain pour le développement au KIVU)
En 2012, deux formateurs du centre sont venus à Lulingu pour mettre en place l'organisation de toutes les femmes entre elles. Elles sont au nombre de 750 vivant dans différentes communautés et elles gèrent 19 champs communautaires pour une culture de soja, maïs, haricot et manioc.
En cette période de renaissance, les femmes demandent la mise en place d'un projet visant à consolider les acquis dans des domaines divers (droits des femmes, agriculture, alphabétisation …) et à contribuer au changement de comportement, elles ont également le souci d'associer les hommes et les font participer aux réflexions.
A travers ce projet, on peut dire que, aujourd'hui et ce malgré les difficultés, les affres de la guerre, les familles déplacées, la présence des rebelles, les femmes sont debout et s'efforcent de reprendre la vie d'une manière courageuse. (Mia et Marie)

Posté par tamtam_1310 à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les maternelles

Les maternelles à Lulingu


Cliquez pour agrandir l'image
C'est en Juillet 2011 lors de mon voyage à Lulingu que j'ai eu la joie de rencontrer l'équipe pédagogique de l'école maternelle.
Mercredi 13/07 Journal de bord « En route vers la maternelle. Nous prenons un raccourci par les tout petits chemins entre les habitations.
Tout est différent ( des enfants de partout, des hommes et des femmes en route, des poules, des chèvres, des cochons) et en même temps,  pareille.
On est en route » Un accueil magnifique ! Malgré des vacances il y avait au moins 70 enfants pour me montrer des petites danses et me faire écouter leurs chansons..
Une classe vide, pas de meubles, ni de matériel pédagogique mais une joie, un enthousiasme surprenant. Un échange entre pédagogue, beaucoup de questions de part et d'autre. Une très grande envie de continuer le partage.
(Inge)

Posté par tamtam_1310 à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'enseignement

L'enseignement


Cliquez pour agrandir l'image
Les enseignants travaillent dans des conditions difficiles.  Ils ont peu de manuels, les classes sont très nombreuses.  Les tableaux sont en très mauvais état et les élèves n'ont pas de cahiers.  Certains professeurs n'ont aucun livre de référence et transmettent leurs connaissances  à partir de ce qu'ils ont retenu. 
En primaire, l'état essaie de fournir des livres à toutes les écoles.  Il y a cependant des problèmes pour acheminer les manuels dans les régions qui ne sont pas desservies par une route, comme Lulingu. 
Pour les élèves du secondaire, il y a encore moins de manuels car l'état n'a pas donné la priorité à l'enseignement. 
Dans la région de Lulingu, les enfants aident très tôt les parents au champ ; surtout les filles.  Elles vont souvent à l'école seulement durant 2 ou 3 années primaires. 
Les professeurs sont souvent des anciens élèves du village qui ont pour certains eu l'occasion d'étudier à Bukavu.
(Christiane)

Posté par tamtam_1310 à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'hôpital

L'hôpital


Cliquez pour agrandir l'image
L'hôpital de Lulingu est responsable d'une zone de santé de 6320 km² soit 120 fois la superficie de Braine-l'Alleud.
Cette superficie combinée aux problèmes « des  routes » congolaises, pas besoin d'être expert pour imaginer les difficultés. Ajoutons à la distance que les soins ne sont pas gratuits, on comprend pourquoi les patients sont réticents à s'y rendre et préfèrent encore les remèdes du sorcier voisin.
Grâce au jumelage et à Energy Assistance, l'hôpital de Lulingu a récemment bénéficié de l'installation de panneaux solaires photovoltaïques.
Le Dr Moïse nous communique les points forts et faibles de son hôpital. Pour les points forts : « les locaux, la présence de quatre médecins généralistes, une eau courante suffisante, une source lumineuse suffisante » et les points faibles : « le manque d'équipement, l'absence de formations, la rupture de l'approvisionnement en médicaments, l'absence d'une ambulance ainsi que d'un médecin spécialisé par domaine ».
Les pathologies rencontrées sont bien différentes de nos cancers ou problèmes de cholestérols. Ici, il est question de lutter contre la malaria, la malnutrition infantile, la tuberculose ou encore le SIDA.  
Les interventions principales portent toutefois  sur  les accouchements. (Catherine et Maxence)

Posté par tamtam_1310 à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ressources naturelles

Ressources naturelles


Cliquez pour agrandir l'image
A part les chercheurs de minerais, les habitants de Lulingu  dépendent exclusivement des ressources offertes par la forêt et les champs. 
Pour la nourriture nous avons  principalement le manioc et comme protéine – les poissons pêchés dans les étangs à l'aide de nasse ou de petits filets.
La forêt fournit  également les matériaux nécessaires à la construction des cases ( Bois – lianes – feuilles ). 
L'emploi de bois comme combustible a comme conséquence une déforestation importante.
La cuisine sur feux de bois se fait à l'intérieur des cases.  La fumée abime fortement les  yeux. (Michel)

Posté par tamtam_1310 à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]