L'hôpital


Cliquez pour agrandir l'image
L'hôpital de Lulingu est responsable d'une zone de santé de 6320 km² soit 120 fois la superficie de Braine-l'Alleud.
Cette superficie combinée aux problèmes « des  routes » congolaises, pas besoin d'être expert pour imaginer les difficultés. Ajoutons à la distance que les soins ne sont pas gratuits, on comprend pourquoi les patients sont réticents à s'y rendre et préfèrent encore les remèdes du sorcier voisin.
Grâce au jumelage et à Energy Assistance, l'hôpital de Lulingu a récemment bénéficié de l'installation de panneaux solaires photovoltaïques.
Le Dr Moïse nous communique les points forts et faibles de son hôpital. Pour les points forts : « les locaux, la présence de quatre médecins généralistes, une eau courante suffisante, une source lumineuse suffisante » et les points faibles : « le manque d'équipement, l'absence de formations, la rupture de l'approvisionnement en médicaments, l'absence d'une ambulance ainsi que d'un médecin spécialisé par domaine ».
Les pathologies rencontrées sont bien différentes de nos cancers ou problèmes de cholestérols. Ici, il est question de lutter contre la malaria, la malnutrition infantile, la tuberculose ou encore le SIDA.  
Les interventions principales portent toutefois  sur  les accouchements. (Catherine et Maxence)